Les nouveaux riches

Les nouveaux riches - Dino Lepage

On entend toujours parler des nouveaux riches, qu'ils font ceci, qu'ils font cela, qu'ils achètent une maison dans tel quartier, qu'ils achètent tel voiture...

Lire cela sur les magazines, ou l'entendre sur les médias peut sans doute être amusant, mais pour ceux qui comme mon épouse, font leur planification financière, je peux vous assurer qu'eux, ils en ont marre, marre, marre des nouveaux riches.

Tout d'abord, ils veulent avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière en même temps, si cela est possible. C'est-à-dire, ils veulent placer leur argent dans des investissements bien rentables, que le risque soit nul et que les bénéfices soient grands, et disponibles en liquide pour le lendemain matin.

Malgré l'insolence de quelques-uns, la plupart arrivent à comprendre qu'il est impossible d'avoir les trois choses en même temps. Cependant, ce n'est pas là que l'histoire s'arrête : quand votre client est une star du sport ou du spectacle, il ou elle touche une somme sidérale d'un seul coup, soit parce qu'ils ont remporté un tournoi important, soit parce qu'ils ont signé un contrat superbe avec une société d'Hollywood ou avec Sony et la première chose qu'il (elle) fait, c'est d'acheter une superbe maison à Beverly Hills ou un petit appartement à New-York. Et que se passe-t-il ensuite ? Ils désenchantent au moment où ils constatent que la maison ou le petit appartement sont très coûteux à entretenir et ils doivent avouer qu'ils ont pris une mauvaise décision... Et là, ils ne peuvent pas dire que c'est la faute du planificateur, que c'est eux qui les ont encouragé à faire ces transactions. Néanmoins, il y en a toujours qui se fâchent avec le planificateur.

Eh oui, évidemment, la suite de l'histoire est prévisible. Ils doivent se serrer la ceinture et vendre leur propriété pour acheter quelque chose de plus modeste. Ils ne sont pas rares non plus, ceux qui perdent leur fortune et cherchent à se réfugier dans l'alcool ou la drogue. Croyez-moi, même si je les critiques, quelques histoires me brisent le cœur. Non seulement en raison de les voir aussi perdus que ça, mais aussi, du fait que tôt ou tard, ils prennent conscience qu'ils sont tous seuls dans ces ennuis. Leurs amis ne sont plus toujours présents à ce moment-là. Ils sont toujours occupés, injoignables, en plein safari au Congo Belge...

À chaque fois qu'un nouveau client arrive, mon épouse lui parle un peu de ces cas-là, afin qu'ils ne répètent pas les mêmes erreurs et ils soient plus prudents avec leur argent.